Construire un carport

Découvrez comment réaliser un abri de voiture autoportant à toit plat. Les plans présentent à carport de 6mètres de long pour 3 mètres de large : un des abri les plus couramment rencontré dans le commerce.

Parce que chaque site est différent et que les préférences individuelles varient, nous vous proposons des options pour l’installation des poteaux et des options pour le contreventement.

Réaliser la structure en bois

Sur ce modèle il n’y a qu’une légère pente de toit afin que l’eau s’écoule. La couverture du toit peut être en PVC plastique, en étain ou autre métal. Le choix de la couverture du toit doit être guidé par la météo dans votre région. En effet, dans le sud par exemple, je préconiserai un PVC traité aux UV afin de protéger les voitures, en montagne ou sur la face atlantique, je conseillerai un toit en métal afin de résister aux intempéries.

Ces plans ne tiennent pas compte des conditions extrêmes, mais suffisent largement pour l’ensemble du territoire français.
Si votre région est assujetti au gel,  déterminez la profondeur de la ligne de gel et vérifiez si les semelles de fondation sont bien en dessous de cette dernière afin d’éviter les mouvance.

Attention, il est préférable de se renseignez auprès de votre mairie pour savoir quels plans, permis, autorisations, etc. sont être nécessaires pour ériger une telle structure.

Dimensions des éléments

Je conseille d’utiliser un un bois scié de type pin, meilleur rapport qualité prix.
Si l’on préfère le bois traité, il faut tenir compte de la différence d’épaisseur et de largeur du bois.

Pour les poteaux, utilisez un bois adapté à la mise en terre et pour le reste de la structure de l’abri, utilisez un bois adapté aux applications extérieures. Tout marchand ou fournisseur de bois d’œuvre pourra vous conseiller sur les essences de bois les plus appropriées.

Identification des membres

a) Poteaux de 100 mm x 100 mm
b) Poutres de 200 mm x 50 mm
c) chevrons d’extrémité de 200 mm x 50 mm
d) chevrons de 150 mm x 50 mm
(e) Blocage 150mm x 50mm
f) Boulons galvanisés
(g) Suspentes à solives
(h) Équerre galvanisée

La hauteur du carport

La hauteur du carport est d’au minimum 2 mètres. Une personne de grande taille devrait être capable de marcher confortablement sous l’extrémité inférieure de l’abri. 2100mm de hauteur est la mesure parfaite.

La pente de toit

La pente du toit  doit être d’au moins 100 mm pour un meilleur écoulement.
Si vous utilisez un toit en PVC transparent, une pente plus raide est recommandée, offrant une meilleure propreté.

Le plan carport

Les plans montrent un plan plat « vue aérienne » et un plan d’élévation (latéral) donnant toutes les dimensions. Consultez ces plans pour connaître les mesures requises tout au long du projet.

 

Le montage

L’abri  est un rectangle de 6 m x 3 m.
Marquez les quatre coins et érigez des planches de profil en bois (planches de pâte à modeler) à partir de chaque coin et également à partir du milieu pour y placer les deux poteaux centraux. Placer les planches profilées (planches de battage) à au moins 600 mm  de la ligne du bâtiment (périmètre de l’abri d’auto) pour laisser de la place pour creuser des trous, etc.

La ligne de construction (dans ce cas) est le périmètre de l’abri (le bord le plus extérieur). Il s’agit d’un rectangle de 6000 mm x 3000 mm.
Les poteaux devront cependant être décalés par rapport à la ligne de construction, de 50 mm sur les côtés et de 300 mm  à l’arrière de chaque extrémité (avant et arrière).
Utilisez des lignes de ficelles (attachées aux planches) pour faire un rectangle qui déterminera la position des poteaux.
Tel que mentionné, les poteaux seront décalés de 50 mm à partir des côtés de la ligne de construction et de 300 mm à l’arrière des extrémités (avant et arrière) de la ligne de construction,
le fil de guidage doit donc former un rectangle de 5400mm x 2900mm

 

Installation des poteaux

Méthode 1. Poteau coulé dans le béton

Creusez des trous de poteau de 300mm carrés par 600mm de profondeur. Placez 100mm de béton dans le fond de chaque trou.
Commencez à placer les poteaux dans les trous contre (mais sans toucher) la ligne de corde.
A l’aide d’un niveau à bulle sur une face avant et une face latérale, vérifiez que chaque poteau est à la verticale et qu’il touche presque, mais pas tout à fait, la ligne de corde.Remplir le trou avec du béton jusqu’à 50 mm du niveau du sol fini.
Vérifiez encore une fois que le poteau est à la verticale et qu’il ne touche pas tout à fait la ligne de corde.
En raison de la profondeur du trou, le béton supportera le poteau sans avoir besoin de contreventement, à condition bien sûr que le mélange de béton ne soit pas trop liquide et qu’il n’y ait pas de coup de vent.
Continuer jusqu’à ce que tous les poteaux soient bétonnés.

Méthode 2. Supports de poteaux galvanisés fixés dans du béton

Creusez des trous de poteau de 300mm carrés par 600mm de profondeur. Remplissez les trous avec du béton et mettez les supports en place pendant que le béton est encore mou. Assurez-vous que les supports sont à la bonne hauteur, en tenant compte de la dalle finie (plancher de l’abri d’auto). Des garnitures temporaires, des étais ou des contreventements peuvent être nécessaires pour soutenir les supports jusqu’à ce que le béton se raidisse. Attendre que le béton ait durci (habituellement au moins quatre jours), puis installer les poteaux à la verticale dans les supports et les maintenir en place avec un contreventement temporaire.

Méthode 3. Supports de poteaux galvanisés boulonnés à la dalle de béton existante

Fixer les supports à la dalle, en position à l’aide de boulons de maçonnerie ou d’ancrages. Installez les poteaux à la verticale dans les supports et maintenez-les en place à l’aide d’un contreventement temporaire.

 

Découpage des poteaux

Marquez les poteaux arrière à au moins 2300 mm (7′ 8″) au-dessus de la dalle ou du niveau du sol fini. Assurez-vous que les repères de hauteur sur les deux poteaux arrière sont de niveau. Utilisez un niveau à bulle sur une règle droite pour atteindre ce niveau ou un niveau d’eau. Pour obtenir des instructions sur la façon de fabriquer et d’utiliser un niveau d’eau, allez à

Marquez les deux poteaux avant 100mm plus haut que les poteaux arrière. Fixez une ligne de corde entre les poteaux avant et arrière pour marquer la hauteur des poteaux du milieu. Coupez le haut des poteaux à ces marques.

Réalisation des poutres et chevrons

Coupez les deux poutres de 6000 mm de long avec des onglets de 45° à chaque extrémité et fixez-les aux poteaux de façon à ce que le dessus des poutres soit aligné avec le dessus des poteaux et dépasse les poteaux avant et arrière de 300 mm.

Percez et vissez les poutres aux poteaux avec des boulons galvanisés de 12 mm, (deux à chaque réunion).

Couper les deux chevrons d’extrémité de 3000 mm de long avec des équerres de 45° à chaque extrémité et les fixer aux poutres avec des clous galvanisés de 75 mm (3″) puis avec des équerres galvanisées, chaque équerre étant fixée avec quatre boulons galvanisés de 12 mm (1/2″), deux par la poutre et deux par le chevron. (Voir schéma).

Couper les six chevrons intermédiaires de 2900mm  de long et les fixer aux poutres à l’aide de supports de solives en métal galvanisé. Espacer les chevrons à 900 mm d’entraxe. Reportez-vous au plan.

Terminer avec une rangée longitudinale de blocage au milieu entre les chevrons.

 

L’entretoisement des éléments

Si les poteaux sont bétonnés dans le sol et qu’ils sont boulonnés aux poutres à l’aide de deux boulons à chaque réunion, aucun contreventement supplémentaire ne devrait être nécessaire. Toutefois, si les poteaux ne sont pas enfouis dans le sol, mais soutenus par des supports de poteaux galvanisés, un contreventement supplémentaire est nécessaire. L’un de ces scénarios consiste à fixer les contreventements diagonaux supérieurs des poteaux (voir le diagramme), deux à chaque poteau, chacun d’environ 900 mm de long (plus ou moins), et fixés au poteau à l’aide de clous et fixés à la poutre/rail à l’aide de boulons.

Un autre scénario consiste à fixer des entretoises diagonales pleines de 100 mm x 100 mm qui vont du bas des poteaux centraux au haut des poteaux d’extrémité et à les fixer avec des boulons, des clous ou des supports galvanisés à chaque extrémité. Une diagonale similaire est également requise entre les deux poteaux arrière (d’extrémité). Dans ce dernier cas, les entretoises diagonales pourraient être remplacées par des treillis diagonaux (treillis) entre les deux poteaux d’extrémité et le poteau d’extrémité et le poteau central de chaque côté (trois panneaux en tout).
Les deux méthodes de contreventement mentionnées dans ce scénario exigent également un contreventement plan du toit pour assurer la rigidité de l’avant de l’abri d’auto. Il peut s’agir d’un feuillard plat en métal galvanisé de 25 mm de large tendu d’un coin à l’autre et fixé avec des clous galvanisés sur le dessus de chaque chevron.

 

Le toit du carport :

Vous pouvez maintenant appliquer le toit de votre choix.
Les différents types de toiture auront des instructions de fixation différentes de la part du fabricant.